Ses valeurs

La diversité des missions réalisées a permis de tisser des liens avec tout un réseau de partenaires potentiels dans des champs disciplinaires diversifiés (sociologie, programmation, environnement, paysage, économie, marketing territorial, ingénierie technique, etc.). Toute collaboration est vécue comme une chance de partager des points de vue et d’optimiser ainsi notre fabrication du projet. Pour les mêmes raisons, le dialogue avec le maître d’ouvrage, les personnes associées au projet et les citoyens est source d’enrichissement

La part du rêve

Le désir est le puissant moteur de nos actions ! Sans rêve, c’est la banalité qui s’installe ; avant de penser «contrainte», pensons «envie» ! La satisfaction des besoins, y compris subjectifs, de l’homme passe par la prise en compte de ses facultés à s’émouvoir, tout autant que de la résolution des aspects matériels.

Petit / Grand

Chaque échelle d’intervention est importante et il est particulièrement pertinent de mettre en œuvre un processus permanent d’aller-retour entre chacune d’elle : le logement par rapport à la rue et au quartier, le quartier par rapport à la ville (au sens large, du village à la métropole), la ville dans son territoire, sans oublier la perception que chacun peut avoir de sa fenêtre (espace public, dominante minérale ou végétale,…).

Le développement soutenable

Il s’agit de promouvoir une démarche ambitieuse issue d’une vision responsable de la société qui prend en compte les aspects environnementaux, sociaux et économiques, ainsi que les enjeux culturels. L’acceptabilité sociale des nécessaires évolutions dans les modes de vie est une préoccupation essentielle dans notre engagement professionnel pour la qualité du «vivre ensemble».

Les démarches participatives

L’implication citoyenne dans les processus d’aménagement est fondamentale. Plus que la simple plus-value apportée par la maîtrise d’usage, il s’agit pour nous de partager la conception d’un projet dans une démarche de co-construction sur des principes clairs à l’échelle de la maîtrise d’ouvrage. L’ «acceptabilité» de tout projet, qui peut parfois bousculer certains «acquis», est une des conditions essentielles pour faire évoluer des pratiques et ainsi répondre aux nouveaux enjeux de la société.

Intelligence collective

La diversité des missions réalisées a permis de tisser des liens avec tout un réseau de partenaires potentiels dans des champs disciplinaires diversifiés (sociologie, programmation, environnement, paysage, économie, marketing territorial, ingénierie technique, etc.). Toute collaboration est vécue comme une chance de partager des points de vue et d’optimiser ainsi notre fabrication du projet. Pour les mêmes raisons, le dialogue avec le maître d’ouvrage, les personnes associées au projet et les citoyens est source d’enrichissement.